VIV(E)(L)A TECH :-)

Regards croisés sur la 4è édition du salon Viva Tech, à Paris. Des innovations, de la veille, de la tech… voici les impressions de Cyril Pergaud et Sophie Guicherd présents sur cet événement digital incontournable.

 FUTURE IS LIVE 

Le futur Mbappé marquera des buts par la pensée, se déplacera en voiture volante et offrira à sa femme un sac à main orné de vidéos. Le conseiller beauté personnel de celle-ci sera une intelligence artificielle, leur animal de compagnie sera un robot et leur nouveau colloc s’appellera “OK Google” : bienvenue dans le futur.

 FROM SELLING TO SERVING 

LE mot qui revient dans la bouche de tous : le “SERVICE”. Et pour y arriver, la personnalisation est le fer de lance du passage d’une ère du « selling » au « serving ».

The consumer experience is changing especially in the beauty industry. Services, augmented reality, voice and AI are the key. The difference lies in personalized experiences.
– Lubomira Rochet, CDO L’Oréal –

My Little Factory, cette usine du futur qui produit sur-mesure votre fond de teint, est un exemple parmi tant d’autres de service personnalisé testé en réalité augmenté (chez soi ou en retail, et sans besoin de personne !). Merci l’AI, la data et les robots.

Mais si le mass market est capable de sur-mesure à grande échelle, quid des industries de luxe ?

 VOICE CONTROL ET E-COMMERCE 

Désormais, branding et selling se font maintenant sur la même plateforme. Et dans certains pays comme la Chine, où l’on ne parle plus de mobile first mais de mobile only, notamment avec l’app WeChat. L’e-commerce est un réalité business… surtout pour Alibaba !

In China 7 years ago ecommerce was 4%, now it is 35%. The power of L’Oréal is to take the bet and scale digital opportunities to the next level.
– Lubomira Rochet, CDO L’Oréal –
(Ok ok, c’est vrai, MUZ aime vraiment beaucoup Lubomira!)

Tout cela implique pour les marques de repenser le séquencement de la consumer journey.

 BOOM ! 

Le moment fort du salon qui a mis une claque à l’assemblée (en tout cas à nous, c’est sûr) : la conférence “My Next Move for the Next Big Thing”. Marc Mathieu, ex-CEO de Samsung, a secoué l’assistance (et c’est un euphémisme !) en rebondissant sur cette donnée : chaque individu aux USA reçoit plus de 4000 ads par jour, soit environ 10 000 messages des marques en 2019. Face à ce constat, Marc Mathieu n’a pas manqué de nous rappeler notre responsabilité directe en tant que marketers. BOOM !!

Comme nous n’avons de cesse de le répéter, l’obligation de changement s’impose à tous les acteurs industriels ou publics mais également aux entités de conseil comme la nôtre…

Pour retrouver notre article complet, rdv sur notre page LinkedIn.

Nous contacter

Une demande ? Une question ? Une remarque ? *champs obligatoires

Illisible ? Recharger captcha txt
libero. ante. facilisis elit. felis amet,